Joséphine Baker

9782203088405Je ne connaissais de la vie de Joséphine Baker que les grandes lignes, essentiellement son succès sur scène en tant qu’artiste noire au début du 20ème siècle, pas grand chose de plus. Mais les personnalités féminines avant-gardistes m’intriguent toujours, c’est pourquoi lorsque j’ai vu cette copieuse bande-dessinée, je l’ai de suite rajoutée à ma liste de livres à lire. Lors d’un passage en librairie le week-end dernier, ma mère me l’a offerte et le soir-même je m’y plongeais. Sur près de 500 pages Catel Muller et José-Louis Bocquet nous racontent en images et en dialogues la vie extraordinaire de cette figure emblématique de la scène du début du 20ème. Outre son talent, Joséphine apparait comme une femme audacieuse, indépendante et qui est restée fidèle à ses principes et ses idées jusqu’à la fin de sa vie. Au fil des pages, nous découvrons l’artiste sous une lumière qui n’est pas uniquement celle des projecteurs, mais celle du coeur et d’une joie de vivre enivrante et souvent contagieuse pour son entourage qui n’a cependant pas toujours les épaules assez solides pour le supporter. Car vivre au rythme de Joséphine, c’est se livrer à une lutte constante avec la société et les convenances, mais c’est aussi apprendre à vivre dans son ombre, ce qui a tôt fait d’en décourager plus d’un. Joséphine vit a 100 à l’heure, tourbillonne et ne ralentit jamais – comme lorsqu’elle conduit apparemment ! Elle n’a peur de rien ni de personne, et vit pour elle et selon sa philosophie. Les hommes vont et viennent, mais ne restent jamais, sans que cela ne paresse l’affecter outre-mesure. Je lisais récemment dans un roman que les adultes étaient des gens qui n’étaient pas doués pour être des enfants, et ça m’a fait penser à Joséphine car je pense qu’elle fait partie de ces personnes qui se sont toujours refusées à devenir des adultes, et de laisser entrer dans leurs vies la peur et les doutes, quelles que soient les épreuves auxquelles elles aient été confrontées.

Par l’intermédiaire de Joséphine, nous faisons également la connaissance d’une partie de la scène intellectuelle et artistique française de l’époque, et c’est un régal ! L’ouvrage de Catel et Bocquet est extrêmement bien documenté, et vous trouverez en bonus à la fin une chronologie de sa vie ainsi qu’un recueil de mini biographies sur les personnes notables qui ont eu la chance de croiser son chemin.

La vie de Joséphine Baker est l’exemple même d’une vie bien vécue, sans concessions faites à ses valeurs, toujours menée avec beaucoup de générosité, de force et de courage tout en dégageant une légèreté et un humour sans faille. Elle fait une héroïne de roman formidable, et cet ouvrage lui rend très bien justice en dressant un portrait bien plus ample que celui de la danseuse en petite tenue. Cette bande-dessinée est exceptionnelle, à l’image de la femme avec laquelle elle nous permet de passer un peu de temps.

josephine-baker-1024x512

2 thoughts on “Joséphine Baker

  1. Pat

    Comme vous je ne connaissais pas grande choses de Joséphine Baker avant l’été dernier et ma visite à son château de Milandes en Périgord. Une visite très intéressante à comparer peut-être à cette bande dessinée

    Like

    Reply
  2. Pingback: Mes meilleures lectures de 2016 | Everyday Reading

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s